réaction face à un requin

Les attaques de requins en plongée : mythes, réalités et précautions

Les attaques de requins en plongée sous-marine suscitent souvent peur et fascination. Cependant, il est crucial de comprendre les risques réels et les précautions à prendre. Cet article examine les mythes et réalités des attaques de requins, et propose des mesures de prévention pour les plongeurs.

Comprendre les attaques de requins

Les statistiques sur les attaques de requins

Selon l’International Shark Attack File (ISAF), environ 50 à 75 attaques de requins sont signalées chaque année dans le monde, dont 10 à 30 mortelles. La probabilité de subir une attaque de requin est estimée à 1 sur 5 millions. 

Comparativement, d’autres risques comme les noyades sont beaucoup plus fréquents.

risque requin en plongée

Les espèces de requins les plus souvent impliquées

Les espèces de requins les plus dangereuses pour les humains incluent le grand requin blanc, le requin tigre et le requin bouledogue. Ces requins sont responsables de la majorité des attaques mortelles en raison de leur taille et de leur comportement alimentaire.

Mythes et réalités sur les attaques de requins

Contrairement à la croyance populaire, les requins ne chassent pas les humains. Les attaques sont souvent dues à des erreurs d’identification ou à des comportements territoriaux. De plus, la probabilité d’être attaqué par un requin est extrêmement faible, une des dernières en date à été recensée en Australie sur des skippers à bord d’un catamaran qui ont été attaqués par un requin Mako.

Les requins perçoivent généralement les plongeurs comme des objets curieux plutôt que des proies. Les signes d’agressivité incluent les mouvements brusques, les arêtes dorsales relevées et les mouvements de balancement. Comprendre ces comportements peut aider à éviter les situations dangereuses.

Cet article devrait également vous plaire :  Respiration en plongée : astuces et exercices pour une meilleure endurance

espèces de requins mortelles pour l'homme

Précautions à prendre pour éviter les attaques de requins

Pour minimiser les risques, choisissez des sites de plongée réputés pour leur faible risque d’attaques de requins et informez-vous auprès des autorités locales et des centres de plongée. 

Sous l’eau, restez calme et évitez les mouvements brusques. Maintenez une distance sécuritaire avec les requins et ne les nourrissez pas. Utilisez des lampes et des équipements de signalisation pour améliorer la visibilité sous l’eau. De plus, les répulsifs à requins et les combinaisons de plongée de couleur neutre peuvent réduire les risques.

Que faire en cas de rencontre avec un requin ?

Si vous rencontrez un requin, restez calme et maintenez un contact visuel. Essayez de reculer lentement sans tourner le dos. 

Si le requin devient agressif, utilisez votre équipement de plongée pour vous protéger et repousser l’animal. Les plongeurs en groupe ont moins de chances d’être attaqués, donc restez près de vos compagnons de plongée.

plongeur et requin

Après une attaque de requin

En cas de morsure, appliquez des premiers secours immédiatement pour arrêter les saignements et alertez les secours. La formation en premiers secours est essentielle pour tous les plongeurs. 

Le traumatisme post-attaque peut être important, donc cherchez du soutien psychologique pour surmonter l’expérience et consultez des professionnels si nécessaire.

Les attaques de requin, une peur trop populaire au vu de la réalité

Comprendre les réalités des attaques de requins et prendre des précautions appropriées peut réduire considérablement les risques en plongée sous-marine. Restez informé, adoptez des comportements sûrs et partagez vos expériences pour contribuer à la sécurité de tous les plongeurs.

Cet article devrait également vous plaire :  Comprendre la toxicité de l'oxygène en plongée sous-marine

lagon avec des requins

FAQ autour des attaques de requins en plongée

Quelle est la probabilité réelle d’une attaque de requin en plongée ? 

La probabilité d’une attaque de requin est estimée à 1 sur 5 millions, ce qui est extrêmement faible.

Quels sont les signes avant-coureurs d’une attaque de requin ? 

Les signes incluent des mouvements brusques du requin, des arêtes dorsales relevées et des mouvements de balancement.

Les répulsifs à requins sont-ils vraiment efficaces ? 

Les répulsifs peuvent être efficaces, mais il est toujours important de suivre les autres précautions de sécurité.